Guerre en Ukraine : bataille de communication autour du missile russe Kinjal

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Pour la première fois, un missile hypersonique russe Kinjal a été utilisé sur un théâtre de guerre, lors d’une frappe sur l’Ukraine.
Guerre en Ukraine : guerre de communication autour du missile russe Kinjal Pour la première fois, un missile hypersonique russe Kinjal a été utilisé sur un théâtre de guerre, lors d’une frappe sur l’Ukraine. (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Lacroix
France Télévisions
France 2
La guerre en Ukraine est le premier théâtre de guerre où des missiles hypersoniques sont utilisés. Pour les Russes, les missiles Kinjal sont invulnérables mais les Ukrainiens affirment avoir réussi à en neutraliser.

Le missile russe Kinjal a la particularité d’être hypersonique, c’est-à-dire d’être au moins cinq fois plus rapide que la vitesse du son. Dans ce domaine, les Russes ont de l’avance, c’est une fierté pour le Kremlin. Vladimir Poutine a qualifié ce missile d’"indestructible". Sauf que les Ukrainiens assurent avoir réussi à neutraliser l’un de ces missiles. Inacceptable, impensable, pour les Russes, qui nient en bloc, tant la télévision que le ministère de la Défense russe.

Une batterie anti-missile Patriot endommagée

Ce qui est sûr, c’est que c’est la première fois avec la guerre en Ukraine qu’un missile hypersonique est utilisé sur un théâtre de guerre. Les Russes disent d’ailleurs que c’est l’un de ces missiles qui aurait permis de détruire une batterie anti-missile Patriot, un joyau de technologie américain, tout juste livré aux Ukrainiens. Ces derniers ont démenti à leur tour, sauf qu’ils sont revenus sur leurs propos en indiquant qu’une batterie Patriot aurait été endommagée mais qu’elle continuerait à fonctionner, indique le journaliste de France Télévisions, Luc Lacroix.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.