Guerre en Ukraine : au moins six morts dans des bombardements à Sloviansk

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : au moins six morts dans des bombardements à Sloviansk
Article rédigé par
T. Franceschet - franceinfo
France Télévisions

La ville située dans le Donbass a fait l'objet de bombardements meurtriers ayant causé la mort d'au moins six personnes. Quinze autres seraient blessées et de nombreux incendies se sont déclarés. Kramatorsk, autre ville de la région, a également été visée par des attaques.

Les ruines sont encore fumantes. A Sloviansk, ville de 100 000 habitants située dans l’est de l'Ukraine, des tirs de lance-roquettes ont causé de nombreux dégâts. Plusieurs quartiers ont été touchés et les marchés de la ville incendiés. Il y aurait au moins six morts et quinze blessés, selon les autorités locales. "C’est le bombardement le plus important que la ville n'ait jamais connu. Cela a provoqué 15 incendies, des morts et des blessés. Mais nous devons tenir le coup, nous sommes unis", a déclaré Volodymyr Lyakh, maire de Sloviansk. À 15 km au sud de Sloviansk, des bombardements ont aussi frappé à Kramatorsk. Deux villes situées à l'ouest du Donbass, jusque-là sous contrôle ukrainien. Des zones clés pour les Russes, qui cherchent à contrôler l'ensemble de la région.

Un contrôle russe toujours plus important

Côté russe cette fois, l'armée affirme avoir abattu trois missiles ukrainiens lancés en direction de Belgorod, ville russe proche de la frontière ukrainienne, au nord de Kharkiv. Les habitants racontent : "Les vitres se sont brisées, le toit a tremblé. Il y a eu comme une boule de feu à laquelle je n'ai même pas fait attention tellement j'étais paniquée. J’ai pris mes enfants et nous avons rampé sur les morceaux de verre jusque dans la rue". Les explosions auraient fait quatre morts, parmi lesquels il y aurait des Ukrainiens à en croire les autorités russes. Après 130 jours de guerre, Volodymyr Zelensky affirme que 2 600 localités ukrainiennes sont aujourd'hui contrôlées par les Russes. Principalement dans l’est du pays, où se concentre l'offensive des troupes de Vladimir Poutine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.