Guerre en Ukraine : au cœur de Marioupol, ville martyre assiégée par les Russes

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : au cœur de Marioupol, ville-martyre assiégée par les Russes
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Lacroix et son équipe - France 2
France Télévisions

Après deux mois de siège, le port stratégique de Marioupol (Ukraine) est sur le point de tomber aux mains des Russes, mercredi 20 avril. Une équipe de France Télévisons est présente sur place. 

Un silence inhabituel flotte dans les rues de Marioupol (Ukraine), mercredi 20 avril. Accompagnée par les forces séparatistes pro-russes, une équipe de France Télévisions s'approche du dernier bastion ukrainien de la ville. Des drapeaux rouges délimitent un corridor : les Russes ont décrété un cessez-le-feu de quatre heures. Les combattants ukrainiens, eux, sont retranchés dans l'usine d'Azovstal. À 16 heures précises, quand prend fin le cessez-le-feu, un déluge de feu s'abat de nouveau sur l'usine.

Des civils présents dans l'usine Azovstal ?

Au sol, les soldats tchétchènes s'apprêtent à repartir à l'assaut d'Azovstal. "On va entrer immeuble par immeuble pour les prendre. (…) Comme le dit notre chef, que cela devienne leur fosse commune", lance Timour Abriev, officier de l'escadron tchétchène Akhmat. Quelques mètres plus loin, des habitants terrorisés ont à peine profité de l'accalmie. "Il n'y a que les idiots qui n'ont pas peur. Nous, on a peur", confie Ruslan Bezkhlebnie. Selon un homme, des civils pourraient toujours être présents dans l'abri anti-bombardements de l'usine Azovstal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.