Guerre en Ukraine : après le feu vert américain, le Danemark va contribuer à former des pilotes ukrainiens sur les avions F-16

Copenhague n'a pas précisé s'il allait participer à la livraison de certains appareils à l'Ukraine.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une équipe de l'US Air Force travaille sur ses avions de chasse F-16 à Manille, aux Philippines, le 9 mai 2023 (TED ALJIBE / AFP)

Le Danemark va contribuer à la formation de pilotes ukrainiens sur l'avion de combat de fabrication américaine F-16, après l'aval des Etats-Unis, a annoncé, vendredi 19 mai, le ministre de la Défense danois.

Le pays scandinave, qui est en train de remplacer sa flotte de F-16 par des F-35, va désormais pouvoir contribuer à "former les pilotes ukrainiens à voler également sur F-16", a déclaré le ministre par intérim Troels Lund Poulsen. "Le Danemark déploiera tous ses efforts pour en faire une contribution prioritaire", a-t-il ajouté. "Nous allons désormais nous mettre d'accord sur plus de détails avec nos proches alliés", a affirmé le ministre, saluant le feu vert "positif" de la Maison Blanche.

Il n'a toutefois pas précisé si le Danemark allait contribuer à la livraison de certains des appareils. L'armée de l'air danoise compte une quarantaine de F-16, dont environ 30 sont opérationnels. Le pays nordique a récemment commencé à recevoir ses premiers F-35 de cinquième génération, destinés à les remplacer.

Zelensky salue la décision "historique" de Biden

Longtemps réticent, Joe Biden a fait savoir vendredi qu'il était désormais prêt à autoriser d'autres pays à fournir à l'Ukraine les F-16 qu'elle réclame ardemment pour contrer l'invasion russe, dans un tournant d'importance dans le soutien occidental à Kiev et une décision qualifiée d'"historique" par le président Volodymyr Zelensky.

Le président américain, qui participe au sommet du G7 au Japon, a assuré ses interlocuteurs de son "soutien à une initiative commune visant à entraîner des pilotes ukrainiens sur des avions de combat de quatrième génération, y compris des F-16", selon un haut responsable de la Maison Blanche. Outre le Danemark et les Pays-Bas, le modèle américain équipe plusieurs armées européennes, dont celle de la Pologne, de la Belgique, de la Grèce ou encore de la Norvège.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.