Cet article date de plus d'un an.

Eurozapping : scrutin au Danemark, la Turquie joue la médiatrice en Ukraine et des pièces de monnaie à l'effigie de Charles III

Publié
Eurozapping : scrutin au Danemark, la Turquie joue la médiatrice en Ukraine et des pièces de monnaie à l'effigie de Charles III
Eurozapping : scrutin au Danemark, la Turquie joue la médiatrice en Ukraine et des pièces de monnaie à l'effigie de Charles III Eurozapping : scrutin au Danemark, la Turquie joue la médiatrice en Ukraine et des pièces de monnaie à l'effigie de Charles III
Article rédigé par franceinfo - B. Mousset, D. Attal
France Télévisions
Comme chaque jour, le JT de 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du lundi 31 octobre.

Le scrutin législatif prévu mardi 1er novembre au Danemark s'annonce très indécis. La victoire devrait se jouer au centre avec, à terme, une coalition pour former un gouvernement hétéroclite. Les sociaux-démocrates de la Première ministre sortante, Mette Frederiksen, sont les favoris.
La Turquie veut se placer en médiatrice entre la Russie et l'Ukraine. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, souhaite que Moscou ne se retire pas de l'accord difficilement obtenu sur l'exportation des céréales ukrainiennes. Un accord dont il a déclaré qu'il était "au service de l'humanité".

Des pièces à l'effigie du nouveau roi Charles III

Au Royaume-Uni, les nouvelles pièces de 50 pence (soit un peu plus de 50 centimes) à l'effigie du roi Charles III sont très attendues. Leur production a commencé et elles devraient être mises en circulation avant la fin de l'année. Près de 10 millions de pièces doivent être produites, pour remplacer petit à petit celles où la reine Elizabeth II est représentée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.