Eurozapping : Boris Johnson évoque un crime de guerre, l'Espagne vient en aide à l'Ukraine et l'Italie craint une crise agricole

Publié Mis à jour
Eurozapping : Boris Johnson évoque un crime de guerre, l'Espagne vient en aide à l'Ukraine et l'Italie craint une crise agricole
FRANCEINFO
Article rédigé par
G. Dehlinger, D. Attal - franceinfo
France Télévisions

Comme chaque soir, le 23h fait un tour de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision. C’est l’Eurozapping du mercredi 2 mars.

Boris Johnson accuse Vladimir Poutine de crime de guerre. Le Parlement britannique a d'ailleurs applaudi l’ambassadeur d’Ukraine en Grande-Bretagne après les déclarations de son Premier ministre. "Ce que nous avons déjà vu de la part du régime de Vladimir Poutine, et de son usage de munitions sur des civils innocents constitue déjà, à mon avis, un crime de guerre", avait ainsi tonné Boris Johnson. Le Premier ministre soutient la Cour pénale internationale qui a déjà ouvert une enquête.

L’Espagne se décide à fournir des armes offensives à l’Ukraine. Malgré une opposition de plusieurs partis de gauche, y compris au sein même de sa coalition, Pedro Sanchez a tranché. Il répond à la demande de l’Union européenne de renforcer son soutien aux Ukrainiens. "Il est fondamental que l’Espagne préserve l’unité de tous. Elle va donc fournir à la résistance ukrainienne du matériel offensif", a-t-il déclaré. Le pays a déjà débloqué 450 millions d’euros et envoyé plusieurs avions avec des troupes dans le cadre de l’OTAN.

Vers une crise agricole en Italie

En Italie, les agriculteurs sont inquiets et ont manifesté à la foire de Vérone pour attirer l’attention sur la crise agricole à venir. Un tiers de la production de blé provient de Russie et d’Ukraine. Avec la hausse du coût de l’énergie, beaucoup d’exploitations pourraient péricliter. Les agriculteurs italiens demandent des aides. Ils veulent se moderniser pour relever le plus rapidement possible le défi de l’indépendance alimentaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.