Eurovision 2022 : "C'est quelque chose dont on avait besoin", de Turin à Kiev, l'émotion des Ukrainiens après la victoire

L’Ukraine a donc remporté samedi soir à Turin, en Italie, le 66e concours de l’Eurovision grâce au groupe Kalush Orchestra. Une victoire acquise notamment grâce au vote du public, dans un contexte particulier lié au conflit avec la Russie.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le groupe Kalush Orchestra, représentant l'Ukraine, célèbre sa victoire à l'Eurovision, le 15 mai 2022 à Turin, en Italie. (JENS BUTTNER / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP)

Strass et paillettes d'un côté, de l'autre l'actualité tragique de la guerre. Au bout du suspense, comme l'avaient prédit les parieurs, la victoire est pour la chanson "Stefania", qui mêle hip-hop et musique plus traditionnelleest ukrainienne. Avec son éternel bob rose sur la tête, Oleg Psyuk, le leader de Kalush Orkestra, remercie le public.

Classée quatrième après le vote du jury professionnel, l'Ukraine obtient 439 points de téléspectateurs. De quoi faire basculer le concours pour le plus grand bonheur de Vitali, l'un des rares fans ukrainiens présents à Turin : "Nous sommes vraiment reconnaissants envers le public et tous les fans européens de l'Eurovision. C'est incroyable pour tous les Ukrainiens. Ce soutien signifie que l'Europe fait corps autour de l'Ukraine. Cela va apporter un peu de joie à tous les Ukrainiens." 

>> Guerre en Ukraine : suivez l'évolution de la situation en direct

"Est-ce qu’on pourra organiser la prochaine édition ici ?"

Les larmes d'Irina a effacé les drapeaux jaune et bleu ukrainiens que la jeune femme originaire de Kiev s'était dessinée sur les joues : "L'Eurovision permet de montrer que les Droits de l'homme sont importants et vous pouvez le faire en votant pour une chanson ou pour un pays. C'est quelque chose dont on avait besoin. Savoir qu'on n'est pas tout seul dans ce combat.

A des milliers de kilomètres de là, impossible pour les Ukrainiens de célébrer la victoire, notamment à cause d’un couvre-feu strict dans toutes les grandes villes du pays. Mais ce dimanche 15 mai au matin, à Odessa, Katerina, 25 ans, avait un grand sourire  : "Je suis très contente que l’Ukraine ait gagné cette année, c’est un symbole important ! J’aurais bien voulu célébrer la victoire. Mais ce sera seulement possible quand la paix reviendra, quand tous mes amis qui sont dans des villages, ou à l’étranger rentreront à Odessa !  Est-ce qu’on pourra organiser la prochaine édition ici ? Et bien, j’espère vraiment que la guerre sera terminée l’an prochain. Mais même si ça continue, je pense qu’il sera possible que l’Eurovision se tienne en Ukraine, dans une ville comme Kiev, bien protégée. Et je pense qu’alors, les gens viendraient nombreux pour nous soutenir !" espère-t-elle.

La victoire de l'Ukraine est aussi une façon de rendre hommage à sa culture, à son identité, plaide Anna, 33 ans, dans les rues de Kiev, justement. 

"C'est une chanson qui représente le pays, avec ces instruments traditionnels. Et si le monde a aimé, je suis super contente, super fière !"

Anna

à franceinfo

Retour au pays sur le front ?

En conférence de presse, Oleg Psyuk, le chanteur - dont le nom du groupe tient son nom de la ville ukrainienne occidentale de Kalouch -, lance le même appel que sur scène quelques instants plus tôt pour aider Marioupol et les combattants de l'usine Azovstal : "C'est très compliqué parce que nos compatriotes sont bloqués par mille soldats. Ils ne peuvent pas sortir d'Azovstal. Nous devons vraiment aider à libérer ces gens. Et que faire pour ça ? Et bien en parler, communiquer, demander à vos gouvernements d'agir. Si vous en parlez, cela nous aidera."

Dans deux jours, le groupe rentrera en Ukraine : la dérogation obtenue pour l'Eurovision arrive à expiration. Oleg et les cinq membres du groupe rejoindront alors probablement les rangs des combattants. "Comme tous les Ukrainiens, nous sommes prêts à nous battre autant que nous pouvons et nous irons jusqu'au bout."

>> Victoire de l'Ukraine à l'Eurovision : il y a un enjeu géopolitique "réel" de "manifester l'existence d'une identité nationale ukrainienne"

Dans un message publié sur Facebook, le président ukrainien Volodimir Zelensky a adressé ses félicitations aux gagnants : "Notre courage impressionne le monde, notre musique conquiert l'Europe !". Avant de promette que le pays accueillera bien l'Eurovision l'an prochain.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.