DOCUMENT FRANCE TELEVISIONS. Guerre en Ukraine : dans un hôpital du Donbass où sont soignés des soldats russes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Guerre en Ukraine : en immersion dans un hôpital du Donbass qui soigne les soldats russes
Guerre en Ukraine : en immersion dans un hôpital du Donbass qui soigne les soldats russes Guerre en Ukraine : en immersion dans un hôpital du Donbass qui soigne les soldats russes (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Lacroix, E. Leygnier
France Télévisions
France 2
Une équipe de France 2 a eu l'autorisation exceptionnelle de se rendre dans cette région ukrainienne en partie contrôlée par les Russes, pour y filmer des soldats blessés.

En deux ans de guerre en Ukraine, jamais une équipe de télévision occidentale n'avait pu filmer des soldats russes dans un hôpital. Une équipe de journalistes de France 2 a obtenu l'autorisation exceptionnelle d'entrer dans le Donbass, région ukrainienne en partie contrôlée par Russes. Seule condition : ne pas révéler son emplacement exact, par peur des tirs. Parmi les centaines de patients, des hommes jeunes que la guerre a marqués à vie, un fervent soutien de la guerre est blessé à la jambe et au bras. "J'ai l'intention de continuer à servir la Fédération de Russie", déclare-t-il.

"Il faut continuer et se donner un objectif : revenir" 

Quelques chambres plus loin, un jeune soldat, blessé le matin même, a eu une jambe amputée. "Qui pourrait être coupable ? La guerre", lâche-t-il. Sasha n'a que 24 ans. Un autre soldat poursuit : "J'avais 22 ans quand ils m'ont pris. (...) Tout est dur, tout est compliqué, mais tu dois le maîtriser parce que les gens qui te sont chers t'attendent à la maison. Il faut continuer et se donner un objectif : revenir", confie celui qui "ne brûle pas d'envie" de retourner au front, mais qui ira "si c'est obligatoire". Déserter, c'est risquer la prison. Côté russe, ces paroles sont extrêmement rares, car l'image que le pouvoir veut donner des soldats est celle de héros, comme le montrent des affiches dans les rues pour recruter toujours plus dans l'armée russe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.