Crise en Ukraine : le Canada transfère son ambassade de Kiev à Lviv

Le Canada suit l'exemple des Etats-Unis, a annoncé samedi la ministre des Affaires étrangères du pays, Mélanie Joly.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly à Bruxelles (Belgique), le 20 janvier 2022. (MAXPPP)

Le Canada a annoncé, samedi 12 février, fermer temporairement son ambassade à Kiev et déplacer ses opérations dans un bureau temporaire à Lviv, à l'ouest du pays. La décision a été prise "en raison de la détérioration de la situation causée par le déploiement des troupes russes à la frontière", a expliqué la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly, citée dans un communiqué .

Les Etats-Unis, qui ont ordonné samedi le départ de la majeure partie du personnel de son ambassade à Kiev, ont également transféré les employés chargés des services essentiels à Lviv, à environ 70 km de la frontière avec la Pologne. Washington avait insisté vendredi sur le risque d'une invasion "imminente" de l'Ukraine par la Russie, qui a massé plus de 100 000 soldats près de la frontière et vient d'entamer des manœuvres militaires en mer Noire et en Biélorussie, encadrant de facto le pays.

Les efforts diplomatiques, marqués par une frénésie d'appels téléphoniques samedi entre les dirigeants occidentaux et Moscou, ont échoué à atténuer les tensions autour de l'Ukraine. "Nous reprendrons les activités à l'ambassade à Kiev dès que la situation de sécurité en Ukraine nous permettra de garantir des services appropriés et une sécurité adéquate pour notre personnel", a ajouté Mélanie Joly, exhortant les Canadiens et Canadiennes présents dans le pays à le quitter. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.