Cet article date de plus de six ans.

La Russie a commencé à délivrer des passeports russes en Crimée

Au lendemain du rattachement officiel de la Crimée à la Russie, Moscou l'a concrètement mis en application.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un habitant de Simferopol (Crimée) se réjouit que ce qui était appelé le "Conseil suprême" soit devenu le "Conseil d'Etat de la République de Crimée". (TARAS LITVINENKO / RIA NOVOSTI / AFP)

L'administration russe a commencé à délivrer des passeports russes en Crimée. C'est ce que rapporte, jeudi 20 mars, l'agence de presse publique Ria-Novosti, au lendemain du rattachement officiel de cette péninsule ukrainienne à la Russie, approuvé à 97% par un référendum dénoncé par les Occidentaux. "Le processus a commencé", a déclaré le chef du service russe des migrations, Konstantin Romodanovski. "Nous avons déjà délivré une partie des passeports mercredi et le travail ne va faire que s'intensifier de jour en jour."

Le projet de loi transmis mercredi à la chambre basse du Parlement russe par le président Vladimir Poutine prévoit que, dès le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie, les citoyens ukrainiens de cette péninsule ainsi que les personnes apatrides y résidant de manière permanente, sont considérés comme citoyens russes.

Le chef du service russe des migrations n'a pas su préciser comment vivraient et travailleraient en Crimée les personnes ne souhaitant pas adopter la nationalité russe. "Nous avons des tâches prioritaires à accomplir", a-t-il répondu, expliquant que le cas de la Crimée était unique et le rattachement encore récent. Dans la foulée, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a déclaré que "le processus juridique [d'annexion de la Crimée par la Russie] sera terminé cette semaine".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.