Le pape François aux migrants : "Chers amis, vous n'êtes pas seuls"

Arrivé ce samedi matin sur l'île grecque de Lesbos, le pape a visité un camp où sont enfermés 3.000 personnes, dont de nombreuses femmes et des enfants. Il a parlé fraternité, solidarité et respect pour la dignité humaine.

(Le pape avec les réfugiés du camp de Moria © maxPPP)

 "Chers amis, je veux vous dire que vous n'êtes pas seuls. Ne perdez pas espoir ", a déclaré le chef de l'église catholique en s'adressant aux réfugiés du camp de Moria. "Puissent tous nos frères et soeurs de ce continent, comme le Bon samaritain, vous venir en aide dans cet esprit de fraternité, de solidarité et de respect pour la dignité humaine qui a marqué sa longue histoire ."

Une critique implicite de l'accord conclu entre l'Union européenne et la Turquie qui entraîne le renvoi vers ce pays d'une partie des réfugiés arrivés depuis le 20 mars.

Selon l'organe grec de coordination de la politique migratoire, le pape François a émis le souhait de ramener au Vatican, dans son avion,  des réfugiés de Lesbos. La télévision publique ERT précise qu'il s'agit de trois familles hébergées au camp ouvert de Kara Tepe et qui ont été tirées au sort.

Un appel au monde

Le pape est accompagné du patriarche de Constantinople Bartholomée et de Ieronymos, l'archevêque orthodoxe d'Athènes. Ils ont signé une déclaration commune appelant le monde à faire preuve de "courage" face à cette "crise humanitaire colossale".  

A LIRE AUSSI ►►► Le pape sur l'île grecque de Lesbos pour soutenir les migrants