"Dernier coup de poker", "point de rupture" : ce que dit la presse britannique au lendemain du vote sur le report du Brexit

Factuels ou critiques, les journaux britanniques analysent les résultats du vote du Parlement, qui a massivement demandé un délai supplémentaire avant la sortie de l'Union européenne.

La une du quotidien britannique \"The Daily Telegraph\" le 15 mars 2019, au lendemain du vote sur le report du Brexit.
La une du quotidien britannique "The Daily Telegraph" le 15 mars 2019, au lendemain du vote sur le report du Brexit. (DAILY TELEGRAPH)

Le Royaume-Uni tente de s'offrir un peu de répit. Le Parlement britannique a massivement approuvé le principe d'un report du Brexit, jeudi 14 mars, à deux semaines de la date initialement prévue pour le divorce entre Londres et Bruxelles. Theresa May doit à nouveau mettre au vote son accord, déjà rejeté deux fois, avant de décider si elle demandera un délai court (jusqu'au 30 juin) ou long à l'Union européenne. Pour le Daily Telegraph, la Première ministre britannique tente "un dernier coup de poker" en "misant tout sur une troisième et dernière tentative de faire passer son accord à la Chambre des communes".

"Ratés", titre le Daily Express, en s'adressant directement aux députés. "Nous, le peuple britannique, avons voté le 23 juin [2016] pour quitter l'Union européenne, rappelle le journal, pro-Brexit. VOUS, nos représentants, avez accepté ce mandat, en fixant dans la loi la date de notre départ au 29 mars." Le quotidien accuse le Parlement d'avoir porté "une grave atteinte à la démocratie" en acceptant de repousser la sortie de l'UE.

"La division du gouvernement mise au jour"

Le Scotsman et le Guardian évoquent les tensions au sein du parti conservateur et du gouvernement de Theresa May, "mises au jour" par le vote de jeudi soir. "Le gouvernement est au point de rupture", ajoute The Independent. Le Financial Times estime, lui, que ce report "relance la tentative de May de faire passer son accord sur le Brexit".

La une de \"The Independent\", le 15 mars 2019.
La une de "The Independent", le 15 mars 2019. (THE INDEPENDENT)

Plus factuels, le Times et Metro évoquent les prochaines étapes qui attendent la Première ministre britannique. "Donnez à May juste un petit plus de temps..." titre le quotidien gratuit. Enfin, The Economist dévoile la une de l'édition à paraître samedi 16 mars. "Oh m**de ! Et après ?" s'interroge l'hebdomadaire.

La une de \"Metro\", le 15 mars 2019.
La une de "Metro", le 15 mars 2019. (METRO)

La une de l\'édition du 16 mars 2019 de \"The Economist\".
La une de l'édition du 16 mars 2019 de "The Economist". (THE ECONOMIST)