Pêche post-Brexit : les conditions de pêche imposées par Londres aux marins français sont "nulles et non avenues", affirme le ministre du commerce extérieur

L'accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques continue de provoquer des frictions malgré l'accord trouvé entre Londres et Bruxelles, en vigueur depuis le 1er janvier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un navire de la marine britannique, dans les eaux au large de l'île de Jersey, le 6 mai 2021.  (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

"Nous ne transigerons pas, le droit est très clair". Les décisions prises par Londres sur les conditions de pêche imposées aux marins français après le Brexit sont "nulles et non avenues", et la France continue de s'y opposer avec "fermeté", a estimé le ministre chargé du commerce extérieur Franck Riester, vendredi 7 mai, au micro de Sud Radio.

"Nous mettons beaucoup de fermeté (...) et bien évidemment aussi un état d'esprit de désescalade, ce n'est pas la peine de prendre des risques inutiles", a toutefois poursuivi Franck Riester. 

Sujet explosif tout au long des négociations sur les conditions de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques continue de provoquer des frictions malgré l'accord trouvé entre Londres et Bruxelles, en vigueur depuis le 1er janvier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.