Brexit : une pétition contre la suspension du Parlement britannique voulue par Boris Johnson rassemble un million de signatures en une journée

Publiée sur le site du gouvernement, cette pétition devra être examinée par le Parlement, qui décidera d'organiser ou non un débat sur le sujet.

Un homme déguisé en Boris Johnson manifeste près du 10, Downing Street, à Londres, contre la décision du Premier ministre britannique de suspendre le Parlement juste avant le Brexit, le 28 août 2019.
Un homme déguisé en Boris Johnson manifeste près du 10, Downing Street, à Londres, contre la décision du Premier ministre britannique de suspendre le Parlement juste avant le Brexit, le 28 août 2019. (HENRY NICHOLLS / REUTERS)

Elus et citoyens britanniques sont en colère. Après l'annonce de la décision de Boris Johnson de suspendre le Parlement britannique pendant un mois, et ce à l'approche du Brexit, une pétition a réuni, mercredi 28 août, des centaines de milliers de soutiens en quelques heures. Mise en ligne sur le site officiel du Parlement, celle-ci a dépassé le million de signatures, peu après minuit, heure de Paris (23 heures à Londres).

Le gouvernement devra donc répondre à la pétition, qui a dépassé le seuil des 100 000 signataires à partir duquel a lieu un débat parlementaire, même largement symboliqueUne autre pétition lancée cette année contre le Brexit avait réuni un record de 6,1 millions de signatures, sans pour autant remettre en cause le résultat du référendum de juin 2016.

47% des Britanniques opposés à cette décision

La décision du Premier ministre, approuvée par la reine Elizabeth II, a provoqué un tollé dans les rangs de l'opposition, mais aussi certains cercles conservateurs, qui ont dénoncé une atteinte à la démocratie. Cette suspension ne laisserait en effet que quelques jours aux députés pour tenter d'éviter un Brexit sans accord.

Selon un sondage express effectué mercredi par l'institut YouGov, 47% des Britanniques s'opposent à la décision de Boris Johnson de suspendre le Parlement, contre 27% qui l'approuvent et 26% qui sont sans opinion. Parmi les partisans du Brexit, 51% approuvent l'initiative de l'ancien maire de Londres.