Brexit : séances ubuesques au Parlement

En plein feuilleton sur le Brexit, les séances de discussions sur le Brexit sont mouvementées au à la chambre des députés.

franceinfo

Après un vote perdu au Parlement et plusieurs démissions au sein de son gouvernement, Boris Johnson est acculé. Lors d'une séance, John Bercow, le célèbre "speaker" de la Chambre des communes, a taclé ouvertement un député pro-brexit : "Je n'attends pas de réponse de votre part. Allez-vous-en ! Personne ne va vous regretter." Un peu plus tôt, lundi 9 septembre, il avait annoncé sa démission après dix ans à cette fonction.

Une chanson entonnée par les travaillistes

En pleine nuit, au moment de suspendre le Parlement jusqu'au 14 octobre, les députés de l'opposition tentent de faire barrage et crient à l'abus de pouvoir. Les conservateurs quittent la salle et les travaillistes, restés seuls, poussent la chansonnette. Tous les députés sont maintenant en vacances forcés pendant cinq semaines et ces séances parlementaires très britanniques vont terriblement manquer aux commentateurs politiques. 

Le Parlment britannique, le 3 septembre 2019. 
Le Parlment britannique, le 3 septembre 2019.  (AFP)