Brexit : panique sur les marchés financiers

L'annonce de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ce jeudi 23 juin a fait plonger les bourses mondiales.

Voir la vidéo
France 3

C'est officiel, le Royaume-Uni quitte l'Union européenne : 51,9% ont voté pour, ce jeudi 23 juin. Et à 17h30, à la clôture des bourses européennes ce vendredi, les valeurs restent dans le rouge, mais il y a du mieux. Dans une salle de marché parisienne, l'effet gueule de bois s'estompe. "C'est négatif, mais on n'a pas des enchainements de mouvements de panique", explique Christian Parisot, économiste Aurel BGC.

Les bourses chutent

Mais depuis la crise de 2008, c'est du jamais vu. À la City, on n'a pas fermé l’œil de la nuit. Et au petit matin, le réveil est difficile : "Je pensais que c'était juste un rêve. Je suis en état de choc", confie un trader londonien. Toute la matinée, c'est la dégringolade. La bourse de Paris chute de 10%. Celle de Francfort, de 8,3%. Celle de Tokyo de 8%. Dans l'après-midi, celle de Wall Street ouvre en baisse. Les banques centrales ne tentent alors de rassurer, et pour l'instant, il n'y a aucun signe du krach boursier tant redouté.

Le JT
Les autres sujets du JT
(DAVID CHANG / EPA)