Aéroports : les douaniers en grève du zèle pour sensibiliser au Brexit

Les douaniers veulent perturber les aéroports durant le week-end des 9 et 10 mars en faisant du zèle. Les explications de la journaliste Christelle Méral, en duplex depuis l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne).

FRANCE 2

Les douaniers comptent mener une grève du zèle les 9 et 10 mars, en faisant traîner les contrôles, afin de perturber les aéroports. S'ils font cela, c'est notamment à cause du Brexit. "Ici à Orly (Val-de-Marne), il y a des perturbations pour les voyageurs qui arrivent de l'étranger. Les douaniers renforcent les contrôles au niveau des bagages. Il y a environ deux fois plus de vérifications que d'habitude. Résultat : plus d'attente pour les voyageurs au moment de quitter l'aéroport. Les douaniers renforcent aussi les contrôles au niveau de la frontière suisse. Les automobilistes doivent patienter pour rentrer en France, à en croire les photos diffusées par les syndicats", explique la journaliste Christelle Méral, en duplex depuis l'aéroport francilien.

Les syndicats réclament davantage d'embauches

"Ces actions ont pour but de dénoncer le manque de moyens pour faire face au Brexit. 700 douaniers supplémentaires doivent être recrutés, mais selon les syndicats, il faudrait en embaucher le double, soit 1 400 douaniers, pour faire face à l'ampleur de la tâche", conclut-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme passe devant le Parlement britannique, à Londres, le 4 mars 2019.
Un homme passe devant le Parlement britannique, à Londres, le 4 mars 2019. (TOLGA AKMEN / AFP)