Cet article date de plus de sept ans.

L'opposant russe Alexeï Navalny voit sa peine confirmée en appel mais échappe à la prison

L'opposant à Vladimir Poutine a été condamné à cinq ans de prison pour vol. Il dénonce un procès politique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'opposant russe Alexeï Navalny devant le tribunal de Moscou (Russie), le 14 octobre 2013. (ALEXEY KUDENKO / RIA NOVOSTI)

Alexeï Navalny n'ira pas en prison, mais il reste condamné. La peine de l'opposant russe, cinq ans de prison pour malversations, a été confirmée en appel mercredi 16 octobre. Mais le tribunal de Kirov a transformé sa peine en sursis, ce qui signifie qu'il n'ira pas en prison.

Alexeï Navalny a été reconnu coupable d'avoir détourné 16 millions de roubles (plus de 350 000 euros) dans une entreprise publique, alors qu'il était conseiller auprès du gouverneur de la région de Kirov, à un millier de kilomètres de Moscou, en 2009. Il a été condamné en première instance en juillet, mais laissé libre.

Pour Navalny et ses soutiens, son procès est une manœuvre politique orchestrée par le Kremlin. Leader de l'opposition, Navalny s'est présenté début septembre aux municipales de Moscou mais a été battu par le maire sortant, Sergueï Sobianine, allié de Vladimir Poutine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.