Italie : les canaux de Venise sont à sec

Les gondoles sont au sol, dans la boue. En cause : la "super Lune", les marées basses et les faibles pluies.

Une gondole dans un canal à sec, à Venise (Italie), le 31 janvier 2018.
Une gondole dans un canal à sec, à Venise (Italie), le 31 janvier 2018. (MARCO SABADIN / AFP)

La carte postale est écornée. A Venise (Italie), les canaux sont à sec. Entre le 31 janvier et le 2 février, leur profondeur a baissé de 60 centimètres. Les gondoles gisent au sol, dans la boue. Comment l'expliquer ? L'eau est partie (temporairement) de la lagune, en raison des marées basses causées par la "super Lune bleue de sang" et des faibles pluies de ces dernières semaines.

Des gondoles dans un canal sec, à Venise (Italie), le 31 janvier 2018.
Des gondoles dans un canal sec, à Venise (Italie), le 31 janvier 2018. (MARCO SABADIN / AFP)

Ce manque d'eau perturbe la circulation des bateaux taxis, des services de secours et l’approvisionnement des commerces. Le quotidien régional Ouest-France rappelle que "c'est la troisième année consécutive que Venise est touchée par ce phénomène" et note qu'il s'accompagne de mauvaises odeurs. Le journal explique que "le système d’égout de Venise est confié aux eaux des canaux : deux fois par jour, les marées éloignent l’eau sale et amènent de l’eau propre".