Catalogne : le président de région renonce au référendum du 9 novembre sur l'indépendance

Artur Mas, président du gouvernement régional, estime qu'il n'y a pas suffisamment de garanties légales pour l'organiser. Il propose une concertation citoyenne.

Le président du gouvernement régional de Catalogne, Artur Mas, le 11 octobre 2014.
Le président du gouvernement régional de Catalogne, Artur Mas, le 11 octobre 2014. (JOSEP LAGO / AFP)

Le référendum du 9 novembre sur l'indépendance de la Catalogne n'aura pas lieu. Le président du gouvernement régional, Artur Mas, a annoncé lundi 13 octobre aux partis politiques catalans l'annulation de ce vote, interdit provisoirement par le Tribunal constitutionnel espagnol, rapportent les quotidiens El Pais et ABC (en espagnol).

Cette décision a été annoncée lors d'une réunion, toujours en cours, entre les partis politiques catalans pro-référendum sur l'avenir de la région. Artur Mas a expliqué qu'il ne dispose pas de garanties légales suffisantes pour organiser ce scrutin après la décision du Tribunal constitutionnel. A la place, il propose une consultation citoyenne pour que les Catalans expriment leur opinion.

"Nous y arriverons le 9 novembre, ou à une date ultérieure"

L'un des participants de cette réunion a confirmé l'annulation du scrutin à l'AFP. "Le gouvernement a constaté que la consultation ne peut pas se tenir", a déclaré à des journalistes Joan Herrera, dirigeant de Iniciativa per Catalunya. "Le gouvernement du nationaliste Artur Mas fera une proposition [alternative] demain [mardi]", a-t-il ajouté en précisant que son parti se prononcerait à ce moment-là.

Quelques heures plus tôt, un membre de l'exécutif catalan avait ouvert la porte à cette annulation. "La Catalogne est déterminée à manifester ses souhaits par la voie légale et pacifique (...) Nous y arriverons le 9 novembre, ou à une date ultérieure", a déclaré à des journalistes à Barcelone Felip Puig, chargé notamment des entreprises au sein de l'exécutif régional.