Grèce : la BCE maintient l'aide d'urgence aux banques grecques

Alors que le gouvernement grec a décidé de prolonger la fermeture des banques du pays jusqu'à mercredi, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé ce lundi qu'elle maintenait son aide d'urgence aux banques, accordée depuis leur fermeture le 26 juin dernier.

(Les banques grecques sont fermées depuis le 28 juin dernier © MaxPPP)

Ce prolongement de l'aide d'urgence (ELA) de la BCE aux banques grecques n'est pas une surprise. Dès dimanche soir, après la victoire du "non" au référendum, les membres de la BCE laissaient entendre que les prêts seraient prolongés, pour éviter de plonger le pays dans le chaos. C'est donc désormais officiel, la BCE maintient le plafond d'aide à 89 milliards d'euros, au même niveau que depuis le 26 juin dernier, date de fermeture de toutes les banques du pays.

A lire aussi ►►► Pourquoi la BCE détient les clefs du Grexit

La BCE durcit les conditions

Mais la BCE a décidé ce lundi de durcir les conditions d'octroi de ces aides. "L'ELA peut seulement être octroyé en échange de collatéraux suffisants " a rappelé la BCE dans un communiqué. Les "collatéraux " sont les titres mis en garantie par les banques grecques pour avoir accès aux prêts d'urgence auprès de la Banque de Grèce. Ces garanties sont souvent des obligations d'Etat, or les agences de notation ont récemment baissé la note de la dette grecque et la BCE a assuré ce lundi qu'elle continuait de "surveiller attentivement la situation sur les marchés ".

Les banques grecques fermées jusqu'à mercredi

Les banques gecques resteront fermées mardi et mercredi et les retraits aux distributeurs demeureront limités à 60 euros par jour, a annoncé ce lundi la présidente de la fédération bancaire nationale. Les banques grecques sont fermées depuis le 26 juin dernier, date de l'annonce du référendum par Alexis Tsipras.