Cet article date de plus de neuf ans.

François Hollande tend la main aux socialistes allemands

Le candidat socialiste à la présidentielle s'est exprimé lundi devant le congrès des sociaux démocrates allemands à Berlin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, le 30 novembre 2011 à Bruxelles (Belgique). (THIERRY ROGE / REUTERS)

Pour affronter la crise, la gauche européenne doit se montrer unie. C'est en substance le message qu'a adressé François Hollande au Parti social-démocrate (SPD) allemand, lundi 5 décembre à Berlin. Invité du congrès du parti pour une journée des "prétendants", il s'est exprimé devant ses homologues d'outre-Rhin à quelques heures de la rencontre Sarkozy-Merkel à Paris.

"Je veux affirmer devant vous, et à travers vous, à tous les Allemands, la force que j'accorde au lien entre nos deux États. (...) Non pas dans le déséquilibre mais dans la poursuite d'une ambition commune. Non pas dans la méfiance mais dans la franchise", a déclaré le candidat socialiste à la présidentielle française alors que plusieurs déclarations critiques de son camp sur l'attitude de l'Allemagne sur la crise de la zone euro font polémique.

Tout en affirmant la nécessité d'assainir les finances publiques, François Hollande a plaidé pour un renforcement de la gouvernance économique européenne et des outils communautaires comme le Fonds européen de stabilité financière. "L´Europe ne peut se réduire à une organisation de l´austérité alors que le chômage progresse et que la récession menace".

Sophie Brunn et Brice Boussouard - France 2

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.