Allemagne : le mea culpa d'Angela Merkel

Angela Merkel a connu une nouvelle déconvenue électorale à Berlin.

FRANCE 2

On la disait trop sûre d'elle, arc-boutée sur ses principes, sourde aux critiques, mais lundi 19 septembre, Angela Merkel a reconnu avoir commis des erreurs dans gestion de la crise migratoire. "Dieu sait à quel point nous n'avons pas pris les bonnes décisions cette année. Si je pouvais, je remonterais le temps de plusieurs années en arrière afin de mieux nous préparer à la situation qui nous a pris de court à l'été 2015", a-t-elle déclaré.

Pas de concurrent sérieux

Un début de mea culpa pour reconquérir l'opinion. Pour Angela Merkel, la question se pose simplement : après onze ans de pourvoir, a-t-elle encore un avenir politique ? Car les rangs des déçus ne cessent de grossir. Dans ce quartier populaire de Berlin, les populistes sont arrivés en tête à l'élection locale et Angela Merkel cristallise les mécontentements. Mais l'Allemagne n'a sans doute pas tourné définitivement la page Merkel, car 45 % des Allemands font toujours confiance à la chancelière et elle n'a toujours pas de concurrent sérieux pour lui barrer la route pour un quatrième mandat.

Le JT
Les autres sujets du JT
La chancelière allemande Angela Merkel à Berlin (Allemagne), le 17 août 2016.
La chancelière allemande Angela Merkel à Berlin (Allemagne), le 17 août 2016. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)