Crash d’un Airbus A320 d’EgyptAir : le récit des événements

L’avion avait décollé de l’aéroport de Roissy et faisait route vers Le Caire. Il y avait 66 personnes à bord. Accident ou attentat ? Toutes les thèses sont envisagées.

FRANCE 3

Après le crash de l’Airbus A320 d’EgyptAir, des avions de reconnaissance ont survolé la zone supposée de l’accident à la recherche d'indices. Jeudi 19 mai, des débris flottants ont été repérés au large de l'île de Karpathos. Selon les autorités grecques, ils ne proviennent pas de l’Airbus qui s’est abîmé en mer dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 mai. Cet avion transportait 66 personnes dont 10 membres d’équipage.

Aucun appel de détresse

Il était 23h09 quand le vol MS804 décolle de l’aéroport de Roissy direction Le Caire. Sur le parcours, les conditions météorologiques sont idéales. À 11 000 mètres d'altitude, le dernier contact avec le pilote a lieu au-dessus de l’île de Kéa. À 2h29, l’avion vire brutalement à 90 degrés. Dans sa chute, il effectue un tour sur lui-même avant de disparaître des écrans radars sans émettre d’appel de détresse. La télévision égyptienne est la première à annoncer la disparition de l’avion et la nationalité des passagers. Il y avait à bord, notamment, 30 Égyptiens et 15 Français. Ces dernières 24 heures, l’appareil avait effectué plusieurs rotations entre l’Égypte, l’Érythrée, la Tunisie et la France. Les autorités n’écartent pas la piste de l’attentat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie EgyptAir à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 19 mai 2016.
Un avion de la compagnie EgyptAir à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 19 mai 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)