Cet article date de plus de sept ans.

Des retraités allemands rejouent les scènes cultes d'Hollywood pour un calendrier

Des pensionnaires d'une maison de retraite, âgés de 75 à 98 ans, ont accepté de rejouer des scènes mythiques du cinéma américain. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marianne Brunsbach, 86 ans, dans le rôle d'Audrey Hepburn dans "Diamants sur canapé".  (INTERNATIONAL.CONTILIA.DE)

Il y a Marilyn Monroe dans Sept ans de réflexion, Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé, les Blues Brothers ou encore Liza Minelli dans Cabaret. Des pensionnaires d'une maison de retraite, âgés de 75 à 98 ans, ont accepté de rejouer des scènes cultes du cinéma américain devant l'objectif d'un photographe, rapporte Der Spiegel (en allemand), mercredi 22 janvier.

De ces clichés est né un calendrier, tiré à 5 000 exemplaires, offert aux résidents ainsi qu'aux employés de cette maison de retraite d'Essen, dans l'ouest de l'Allemagne.

Ingeborg Giolbass, 84 ans, et Erich Endlein, 88 ans, rejouent la scène culte de "Sept ans de réflexion".  (INTERNATIONAL.CONTILIA.DE)
 

Parfois glamour et toujours insolites, les photos rendent hommage à des classiques tels qu'Easy Rider, James Bond, Titanic ou encore Mary Poppins. La célèbre "scène du porté" tirée de Dirty Dancing a même été reproduite, avec quelques trucages. "Quand j'étais jeune, cela aurait été facile [de porter une femme au-dessus de sa tête]", s'amuse Johann Liedke, un Patrick Swayze de 92 ans. "Mais aujourd'hui, nous avons utilisé des trucs par ordinateur", confie-t-il à Der SpiegelEn tout cas, à en croire un autre pensionnaire, casté pour interpréter le personnage de Billy dans Easy Rider, tout le monde s'est follement amusé. Et cela se voit. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.