Des migrants aux portes de la France entament une grève de la faim

À la frontière franco-italienne, non loin de Menton, des migrants africains ont repris leur manifestation samedi 13 juin. Ils ont également entamé une grève de la faim. France 3 fait le point.

FRANCE 3

À la frontière de l'Italie, à Vintimille, la centaine de migrants qui tentent de rentrer en France a repris sa manifestation, samedi 13 juin au matin. La gendarmerie a reçu des consignes très fermes pour bloquer la zone. 240 de ces migrants africains ont été interpelés vendredi soir. Ils ont été reconduits en Italie. "Il règne un calme étrange ici, dans cette espèce de no man's land qui s'est de fait constitué du côté italien de la frontière, juste ici, aux portes de la France", commente Olivier Chartier-Delègue, en direct pour France 3.

"Pas de retour possible, nous avons besoin de passer"

Ils sont pour la plupart originaires de l'Afrique de l'Est, de la corne de l'Afrique. Parmi eux, de nombreux mineurs, des enfants plongés dans cette espèce d'attente qui se prolonge. Ce matin, ils ont scandé des slogans comme "pas de retour possible, nous avons besoin de passer". Le fait nouveau du jour est qu'ils ont entamé une grève de la faim. Ils ont refusé ce matin les colis alimentaires distribués comme chaque jour par la Croix rouge italienne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015.
Des migrants africains attendent à Vintimille (Italie), à la frontière française, le 12 juin 2015. (JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP)