Cet article date de plus de dix ans.

Comment reconnaître un client néonazi ?

ALLEMAGNE - L'Etat régional du Brandebourg a publié une brochure pour inciter les hôteliers et restaurateurs à repérer les rassemblements des nostalgiques du IIIe Reich.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le "88", pour "Heil Hitler", brodé sur les vêtements est un des signes distinctifs des néonazis. (HERIBERT PROEPPER / SIPA )

Fini les croix gammées tatouées sur le crâne. Aujourd'hui, les néonazis se font plus discrets. Pour aider les restaurateurs et hôteliers à les reconnaître et à les éviter, l'Etat régional du Brandebourg (Allemagne) a donc décidé de distribuer une brochure de 20 pages à 1 200 professionnels du tourisme, raconte Le Figaro.

"Les nazis jouent de plus en plus à cache-cache", explique Martina Münch, ministre de l'Education du Brandebourg, dans le quotidien. Le document liste les signes visibles des nostalgiques du IIIe Reich. Comme les vêtements de la marque Thor Steinar, nommée d'après une divinité germanique, désormais plus souvent portés que les bombers. Ou "88", pour "Heil Hitler" (H est la huitième lettre de l'alphabet), brodé sur les vêtements ou tatoué. 

Attention aux dates de réservation

Autres indices fournis par la brochure et auxquels restaurateurs et hoteliers sont invités à être attentifs : les dates. Comme le 18 janvier, date anniversaire de la proclamation du Reich en 1871, ou le 15 septembre, date de la publication des décrets antisémites de Nuremberg. 

En mars dernier, rappelle Le Figaro, la cour de justice fédérale de Karlsruhe (Bade-Wurtemberg) a confirmé le droit des hôteliers allemands à refuser des clients pour des motifs politiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.