Cet article date de plus de six ans.

Cinq morts dans de nouveaux affrontements près de Donetsk

A deux jours de l'élection présidentielle, des séparatistes pro-russes ont pris en embuscade un convoi de miliciens ukrainiens près de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine. Cinq personnes auraient été tuées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (L'arrivée de renforts ukrainiens sur un site d'affrontements © REUTERS | Yannis Behrakis)

Après les treize morts de jeudi, les affrontements continuent dans l'est de l'Ukraine.  Ce vendredi matin, des combats ont eu lieu près du village de Karlivka, au nord-ouest de Donetsk. Selon un photographe de l'AFP, quatre des personnes tuées seraient des séparatistes et le cinquième un des volontaires combattant aux côtés de l'armée ukrainienne.

"Ils utilisent des armes automatiques, des tireurs embusqués et des lance-grenades contre le bataillon", affirme  Semen Sementchenko, le commandant du Bataillon de la région du Donbass, une milice pro-ukrainienne, sur sa page Facebook.

Iouri Bereza, le commandant d'une force d'auto-défense pro-ukrainienne dans la région voisine qui s'est rendu sur les lieux assure que "les combats se poursuivent. Nous évacuons les blessés."

A LIRE AUSSI ►►► Ukraine : à l’Est, l’élection présidentielle menacée

Le chef d'état-major des forces russes Valeri Guerassimov a affirmé ce vendredi qu'il existait  "des preuves de la participation de sociétés militaires privées dans les événements en Ukraine". Une autre source dans ce même état-major a évoqué des dizaines de mercenaires étrangers, dont des Américains, 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.