Biélorussie : un avion détourné, un militant anti-régime à son bord

Publié
Biélorussie : un avion détourné, un militant anti-régime à son bord
France 2
Article rédigé par
J.Vitaline, M.De Chalvron, P.Caron, P.Bouchetou - France 2
France Télévisions

L'Europe prépare des sanctions après cette affaire de détournement d'avion vers la Biélorussie. Le pays a forcé un avion Ryanair à se poser pour arrêter un opposant politique à bord.

Roman Protassevitch n'a plus donné de signes de vie depuis hier. Le journaliste Biélorusse, figure de l'opposition au régime d'Alexandre Loukachenko, a été arrêté, avec sa compagne, en début d'après-midi le dimanche 23 mai. L'avion avait décollé d'Athènes (Grèce), direction Vilnius, en Lituanie, mais à quelques minutes de l'arrivée, le vol est détourné vers la capitale biélorusse. Les 170 passagers descendent sur ordre des militaires, leurs bagages sont fouillés. La raison officielle : une alerte à la bombe à bord de l'avion. Roman Protassevitch est interpellé.

Piraterie d'État

Cofondateur d'un influent média d'opposition lié aux manifestations anti-régime, Roman Protassevitch s'était exilé en Pologne en 2019. Il était recherché par la Biélorussie. Depuis son arrestation, les réactions se multiplient. "C'est une affaire sidérante et scandaleuse, on parle d'un avion européen qui voyageait entre deux capitales européennes, c'est un acte de piraterie d'État qui ne peut pas rester impuni", déplore Clément Beaune, secrétaire d'État chargé des affaires européennes. Le gouvernement Biélorusse soutient avoir agi dans la légalité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.