VIDEO. Berlusconi dans une maison de retraite pour ses travaux d'intérêt général

L'ex-chef de gouvernement italien est arrivé dans un centre spécialisé à Cesano Boscone pour commencer à purger sa peine auprès de malades d'Alzheimer.

RAI / EVN

Une arrivée médiatisée dont le "Cavaliere" se serait bien passé. L'ex-chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi est arrivé vendredi 9 mai dans un centre spécialisé à Cesano Boscone, près de Milan (Italie), pour commencer à purger une peine de travaux d'intérêt général d'un an, auprès de malades d'Alzheimer.

Attendu par un sydicaliste déguisé en clown

Sa voiture l'a déposé à l'entrée du bâtiment San Pietro, à l'intérieur de l'Institut Sacra Famiglia. Il en est descendu rapidement sans proférer un mot à l'adresse de la centaine de journalistes présents, tenus à bonne distance. Un syndicaliste déguisé en clown, qui avait réussi à entrer malgré d'importantes mesures de sécurité, l'a accueilli aux cris de : "Berlusconi en prison", "le rêve des travailleurs italiens est de voir Berlusconi à San Vittore", la prison de Milan.

Silvio Berlusconi a été condamné à un an de prison (quatre ans dont trois amnistiés) le 1er août 2013 dans le procès Mediaset pour fraude fiscale, une peine qu'il purge sous forme de travaux d'intérêt général. Cette condamnation lui a aussi valu une exclusion du Sénat, une interdiction de vote et son inéligibilité.

Silvio Berlusconi (à droite), le 9 mai 2014 à Cesano Boscone (Italie).
Silvio Berlusconi (à droite), le 9 mai 2014 à Cesano Boscone (Italie). (GIUSEPPE CACACE / AFP)