Belgique : des bikers accompagnent une jeune fille harcelée à l'école

Ils appartiennent au groupe des "Templiers contre les violences faites aux enfants".

Des bikers à Lyon, le 10 octobre 2015.
Des bikers à Lyon, le 10 octobre 2015. (JOEL PHILIPPON / MAXPPP)

En Belgique, des bikers appartenant au groupe des "Templiers contre les violences faites aux enfants" (Templars against child abuse, Taca) ont escorté une jeune fille harcelée dans son école d'Anvers. La scène s'est déroulée le 2 septembre, relatent plusieurs médias dont le Huffington Post, 7sur7 ou encore le journal flamand Het Gazet van Antwerpen.

"De telles questions doivent être résolues différemment"

Selon le Huffington Post, "l'une des élèves, âgée de 16 ans, est arrivée devant la porte de l'école (Saint-Joseph d'Anvers) entourée de plusieurs bikers. Ils l'ont déposée sur le seuil du lycée et sont repartis". A la sortie, sept d'entre-eux sont venus la chercher.

Ces motards engagés contre les abus que peuvent subir les enfants avaient été appelés par la mère de l'adolescente de 16 ans. Leur stratégie consiste à se montrer aux agresseurs pour les dissuader de continuer à harceler leur victime. La mère a affirmé au Het Gazet van Antwerpen que la situation s'était améliorée depuis le passage des bikers. "C'est une démarche noble mais de telles questions doivent être résolues différemment", a pour sa part estimé un responsable de la police locale Hekla cité par 7sur7.