Cet article date de plus de cinq ans.

Autriche : l'élection présidentielle invalidée en raison d'irrégularités

La Cour constitutionnelle autrichienne a annoncé ce vendredi l'invalidation du résultat de la présidentielle qui a vu l'écologiste Alexander Van der Bellen, battre de peu le candidat d'extrême droite.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La Cour constitutionnelle autrichienne a invalidé l'élection présidentielle du 22 mai ce vendredi matin  © MaxPPP)

La Cour constitutionnelle autrichienne a effacé ce vendredi le résultat du second tour de l'élection présidentielle, disputé le 22 mai, qui a vu le candidat du FPÖ, parti d'extrême droite, Norbert Hofer, échouer de peu face à l'écologiste Alexander Van der Bellen. En raison d'irrégularités, la Cour a ordonné la tenue d'une nouvelle élection, alors que le vainqueur devait prendre ses fonctions le 8 juillet. 

A LIRE AUSSI ►►►Autriche : le premier discours rassembleur du nouveau président

Un score très serré

Avec 50,3% des suffrages, Alexander Van der Bellen avait devancé de peu Norbert Hofer. L'écart n'était que de 31.000 voix seulement. Le parti du candidat défait, le FPÖ, avait alors déposé un recours. La Cour constitutionnelle a examiné le contentieux et relevé plusieurs irrégularités. La Cour n'a pas pointé de fraude ou de manipulation, mais elle a noté en particulier un dépouillement prématuré d'une partie du vote par correspondance, qui avait fait pencher la balance en faveur d'Alexander Van der Bellen.

Les Autrichiens devront donc retourner aux urnes pour un nouveau scrutin présidentiel, à une date qui n'est pas encore arrêtée.

A LIRE AUSSI ►►►L'Autriche tentée par l’extrême droite

 (Autriche : les résultats de l'élection présidentielle invalidés © Visactu)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.