VIDEO. Auschwitz : "L'antisémitisme se développera si personne ne se dresse"

Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial, a évoqué "les derniers événements à Paris" devant les 300 survivants et plusieurs chefs d'Etat, à la cérémonie des 70 ans de la libération du camp nazi.

Voir la vidéo
TVP / FRANCE 2

"Cet endroit effroyable reste un rappel. Il montre que la propagande mène à l'antisémitisme. Il rappelle que l'antisémitisme se développera si personne ne se dresse". Ronald Lauder, président du Congrès juif mondial et généreux donateur du Musée d'Auschwitz, a mis en garde contre la montée de l'antisémitisme devant quelque 300 survivants et plusieurs chefs d'Etat, lors de la cérémonie des 70 ans de la libération du camp nazi.

"Ne permettez pas que cela se produise encore"

François Hollande, les présidents allemand, Joachim Gauck, et ukrainien, Petro Porochenko, ainsi que les rois de Belgique et des Pays-Bas, étaient présents à l'entrée du camp d'Auschwitz-Birkenau, réunis sous une immense tente blanche. Celle-ci a été dressée au-dessus des rails sur lesquels sont passés les trains transportant les Juifs de toute l'Europe vers les fours crématoires du camp.

Ronald Lauder a aussi évoqué "les derniers événements à Paris", lançant le leitmotiv de la cérémonie : "Ne permettez pas que cela se produise encore" devant des dirigeants du monde entier.

Ronald Lauder lors de son allocution devant le camp Auschwitz-Birkenau (Pologne), le 27 janvier 2015.
Ronald Lauder lors de son allocution devant le camp Auschwitz-Birkenau (Pologne), le 27 janvier 2015. (LAZLO BALOGH / REUTERS )