La Belgique se recueille

Dans le centre de Bruxelles, de nombreuses personnes affluent pour se recueillir.

FRANCE 2

Des dessins et des mots en couleur qui tranchent avec le noir du bitume. Devant la Bourse de Bruxelles, la rue est devenue un immense mur d'expression. "J'ai écrit 'snif' et 'aie' parce qu'on est quand même blessé", raconte une passante. Une déclaration d'amour dans toutes les langues, comme ici en arabe. "La religion musulmane n'a rien à voir avec les terroristes et tout ce qui se passe en ce moment", traduit un homme.

Transports gratuits

Depuis la mi-journée, des anonymes sont venus allumer des bougies et déposer des fleurs. Un geste anodin qui devient un symbole avec ce policier en uniforme applaudi par les passants. Une solidarité qui s'est exprimée aussi ce matin pour reconduire les rescapés de l'aéroport. À l'image des chauffeurs de taxis qui ont décidé de faire ses trajets gratuitement. Des petits gestes témoins de la volonté d'un pays de rester debout.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un drapeau belge marqué de \"Nous sommes tous Bruxelles\" est déposé sur le mémorial improvisé, place de la Bourse à Bruxelles, après les attentats qui ont frappé la capitale belge mardi 22 mars 2016.
Un drapeau belge marqué de "Nous sommes tous Bruxelles" est déposé sur le mémorial improvisé, place de la Bourse à Bruxelles, après les attentats qui ont frappé la capitale belge mardi 22 mars 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)