Cet article date de plus d'un an.

Atteintes à l'état de droit : l'UE dévoile un rapport inédit

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Atteintes à l'état de droit : l'UE dévoile un rapport inédit
FRANCEINFO
Article rédigé par
Pascal Verdeau, Spencer Rasson - franceinfo
France Télévisions

La Commission européenne a présenté mercredi 30 septembre son premier rapport sur les atteintes à l'état de droit. Les pays d'Europe de l'Est sont les principaux concernés.

La situation en Bulgarie illustre les atteintes à l'état de droit. Depuis trois mois, des Bulgares manifestent dans les rues de Sofia pour exiger la démission de leur Premier ministre. Pour la députée européenne socialiste Elena Youncheva, la corruption en Bulgarie représente une perte annuelle de recettes fiscales de 11 millions d’euros. 

La Hongrie vent debout

La Commission européenne présentait mercredi 30 septembre son premier rapport sur les violations de l’état de droit (pressions sur les magistrats et les journalistes, atteintes à la séparation des pouvoirs, corruption...) afin de renforcer la démocratie. Le rapport a été rejeté par le Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui réclame la démission de la commissaire chargée des Valeurs. Un autre débat existe : faut-il suspendre le versement des fonds européens à un pays qui ne respectent pas l’état de droit ? La Pologne et la Hongrie sont hostiles à ce principe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.