Fusillade à Utrecht : incertitudes autour des motivations du tireur

En direct d'Utrecht (Pays-Bas), le journaliste de France 3 Pascal Verdeau fait le point sur l'enquête après la fusillade mortelle qui a fait trois morts lundi 18 mars.

FRANCE 3

Aux Pays-Bas, l'émotion reste vive au lendemain de l'attaque dans le tramway d'Utrecht, qui a fait trois morts et cinq blessés. Les motivations du tireur, un homme de 37 ans d'origine turque, restent floues. "Les autorités restent très prudentes, acte d'un déséquilibré ou attentat terroriste. C'est bien ce matin [mardi 19 mars NDLR], la deuxième hypothèse, la piste terroriste, qui est privilégiée", rapporte le journaliste de France 3 Pascal Verdeau.

Une mention à Allah

Les enquêteurs ont mis la main hier sur une lettre qui se trouvait dans la Clio rouge qui a été volée. En bas de page, cette missive comprenait "une mention au nom d'Allah, ainsi que d'autres indices qui n'ont pas été révélés", poursuit le journaliste, en direct d'Utrecht. Et de préciser que "selon la police, il n'existe aucun lien direct entre le présumé tireur, celui qui a été arrêté, et les victimes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres des forces de l\'ordre et des secours mobilisés près d\'une station de tramway d\'Utrecht (Pays-Bas), le 18 mars 2019, après des coups de feu.
Des membres des forces de l'ordre et des secours mobilisés près d'une station de tramway d'Utrecht (Pays-Bas), le 18 mars 2019, après des coups de feu. (ROBIN VAN LONKHUIJSEN / ANP / AFP)