Violences faites aux femmes : quelles sont les mesures à l'étranger ?

En France comme partout dans le monde, la problématique des violences faites aux femmes est un enjeu en cette période de confinement. À l'étranger, les mesures sont différentes.

franceinfo

Quelles mesures sont prises chez nos voisins européens ? "La plupart des pays débloquent des fonds : un million d'euros en France, quatre millions d'euros en Italie, 50 millions de dollars au Canada et 91 millions de dollars en Australie. Des aides financières accordées aux associations qui pourront accorder des logements aux victimes", nous éclaire notre journaliste Siegrid de Misouard sur le plateau du 23h.

Une application en Italie

Dans certains pays aussi, on peut donner des systèmes d'alerte comme en Espagne ou au Chili, et donc en France où les pharmaciens devront alerter les forces de l'ordre. Il y a cependant une spécificité en Espagne : "Si les femmes sont accompagnées de leur conjoint, elles pourront demander un masque. Les pharmacies comprennent qu'elles pourront contacter les autorités. L'Italie mise sur l'application YouPol pour contacter les forces de l'ordre, une mesure plus discrète que les appels", détaille Siegrid de Misouard. Toujours chez nos confrères transalpins, comme en Allemagne, les autorités peuvent réquisitionner des chambres hôtels. En revanche, aux États-Unis, aucune mesure n'a été prise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un collage sur un mur dans le 11e arrondissement de Paris, le 22 novembre 2019.
Un collage sur un mur dans le 11e arrondissement de Paris, le 22 novembre 2019. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)