L'Allemagne décide de fermer quatre consulats russes sur son sol

Ces annonces font suite à la récente décision russe de fortement diminuer le nombre des personnes que l'Allemagne peut envoyer ou employer en Russie, dans son ambassade ou dans des institutions actives.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le consulat général de la Fédération de Russie à Hambourg (Allemagne), le 31 mai 2023. (CHRISTIAN CHARISIUS / DPA / AFP)

Une conséquence des restrictions imposées par Moscou à la représentation allemande en Russie. L'Allemagne a décidé de fermer quatre des cinq consulats russes présents sur son sol, a annoncé le ministère allemand des Affaires étrangères, mercredi 31 mai.

"Afin d'assurer un équilibre des présences mutuelles tant au niveau du personnel que des structures, nous avons décidé de retirer l'autorisation d'exploitation de quatre des cinq consulats généraux russes exploités en Allemagne, cela a été communiqué aujourd'hui au ministère russe des Affaires étrangères", a déclaré un porte-parole du ministère. Seuls le cinquième consulat et l'ambassade russe à Berlin pourront ainsi continuer à fonctionner.

Moscou a dénoncé une "provocation irréfléchie" et promis qu'il y aurait une "réponse". Le ministère russe des Affaires étrangères a fustigé "une nouvelle mesure inamicale visant à détruire davantage les relations russo-allemandes". Il a accusé Berlin d'être responsable de "l'escalade constante" en "expulsant massivement" des diplomates russes "sous des prétextes farfelus".

La présence allemande en Russie fortement affectée

Ces annonces font suite à la récente décision russe de fortement diminuer, dès le mois de juin, le nombre des personnes que l'Allemagne peut envoyer ou employer en Russie dans son ambassade ou dans des institutions actives. Des centaines de personnes sont affectées par cette mesure : des fonctionnaires de l'ambassade et consulaires, mais surtout des employés de l'institut culturel Goethe, de l'école allemande, ou encore des enseignants travaillant dans des écoles russes.

"Le gouvernement russe a ainsi fait un pas vers l'escalade et cette décision injustifiée oblige le gouvernement [allemand] à faire des coupes très importantes dans tous les domaines de sa présence en Russie", a justifié le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.

En novembre, l'Allemagne avait décidé de fermer trois de ses propres consulats en Russie – ceux de Kaliningrad, Ekaterinbourg et Novossibirsk.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.