Énergie : un gazoduc va bien relier la Russie à l'Allemagne

L'Europe sera bien approvisionnée en gaz russe via la mer Baltique. Après des années de procédure, mercredi 30 octobre le Danemark a levé le dernier obstacle en autorisant la construction du Gazoduc géant Nord Stream 2.

FRANCE 2

Tout commence sur la côte, près de la plage. 7 hectares de sable transformés en terminal géant. C'est à cet endroit qu'arrivera le gaz russe en Allemagne. "On prépare les fondations, on a déjà coulé les dalles de béton", détaille Klaus Haussmann, chef de chantier. C'est un chantier qui mobilise jusqu'à 500 personnes.

Un chantier stratégique pour l'Allemagne

Les travaux avancent vite. Pour l'Allemagne, c'est stratégique : le pays a un besoin urgent de gaz naturel pour compenser la sortie annoncée du nucléaire. Les raccordements sont déjà prêts pour acheminer le gaz vers les centrales thermiques aux quatre coins du pays. Un réseau terrestre installé au pas de charge, même si le plus dur reste encore à faire.

Ce projet d'une dizaine de milliards d'euros va permettre de relier l'Allemagne à la Russie. Les institutions européennes et les États-Unis ont pris position très fermement contre ce gazoduc. Des critiques ignorées par l'Allemagne qui veut faire arriver dans ses tuyaux les premiers mètres cubes de gaz russe dès la fin de l'année 2019. 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Europe sera bien approvisionnée en gaz russe via la mer Baltique. Après des années de procédure, mercredi 30 octobre le Danemark a levé le dernier obstacle en autorisant la construction du Gazoduc géant Nord Stream 2.
L'Europe sera bien approvisionnée en gaz russe via la mer Baltique. Après des années de procédure, mercredi 30 octobre le Danemark a levé le dernier obstacle en autorisant la construction du Gazoduc géant Nord Stream 2. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)