Économie : la France, moteur européen de la croissance

Jean-Paul Chapel explique sur le plateau du 20 Heures les raisons qui font de la France le bon élève de l'Europe en matière de croissance en 2019.

FRANCE 2

La France marque un bon point. Elle sera en 2019 le moteur de la croissance européenne, et ça n'était pas arrivé depuis quinze ans. La croissance dans la zone euro sera de 1,2%, et celle de la France de 1,3%. "C'est la locomotive européenne, elle contribue pour plus d'un quart à la croissance de la zone. Bien plus que l'Allemagne, le plus grand pays, mais dont la croissance patine, +0,5%", explique Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.

Une faiblesse des exportations bien utile

"Le seul pays qui se porte mieux que la France c'est l'Espagne, avec 2%, mais compte tenu de sa plus petite taille, elle tire moins fort que la France le train de l'économie européenne", précise le journaliste. La première place de la France est ainsi le fruit d'un travail du gouvernement, "qui a mis beaucoup de carburant dans la locomotive. Un plan de relance à 12 milliards d'euros après le mouvement des 'gilets jaunes'", décrypte-t-il.

Un coup de pouce de l'État, mais pas uniquement, car il y aussi paradoxalement la faiblesse des exportations de la France qui joue en sa faveur. Moins dépendant aux achats de l'étranger, le pays est "moins sensible au ralentissement que connaît le commerce mondial".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège du ministère de l\'Economie et des Finances, à Bercy (Paris). Selon l\'Insee, la croissance française était de 1,6% en 2018.
Le siège du ministère de l'Economie et des Finances, à Bercy (Paris). Selon l'Insee, la croissance française était de 1,6% en 2018. (ONLY FRANCE / AFP)