Inondations en Europe : Angela Merkel se rendra dimanche à Schuld, dévasté par les intempéries

La chancelière allemande se rendra dimanche en Rhénanie-Palatinat sur les lieux des inondations qui ont dévasté l'ouest de l'Allemagne, causant la mort de plus de 130 personnes.

La ville de Liège (Belgique), le 16 juillet 2021, dévastée par les inondations, après la crue de la Meuse. 
La ville de Liège (Belgique), le 16 juillet 2021, dévastée par les inondations, après la crue de la Meuse.  (NICOLAS PORTNOI / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La chancelière Angela Merkel se rendra dimanche sur les lieux des intempéries dévastatrices qui ont touché l'ouest de l'Allemagne, causant la mort de plus de 130 personnes. La cheffe du gouvernement, qui rentre d'une visite aux Etats-Unis, ira dans le village de Schuld en Rhénanie-Palatinat, en grande partie détruit, ont annoncé les autorités locales. La visite aura lieu "dans l'après-midi", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère régional de l'Intérieur. Ce direct est désormais terminé.

 Le bilan en Allemagne s'alourdit et passe à 133 morts. Cela porte à 160 le nombre de décès en Europe. "Selon les informations actuelles, 90 personnes ont perdu la vie pendant la catastrophe", dans la région de Rhénanie-Palatinat, l'une des plus touchées, a précisé la police de Coblence. Ce bilan s'ajoute aux 43 décès survenus en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, une autre région allemande frappée par la catastrophe, et aux 27 morts enregistrés en Belgique.

 Le Premier ministre belge sur place. Le chef du gouvernement belge Alexander De Croo et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se rendront à Rochefort dans la matinée puis Pepinster à 12H30. Ils doivent s'entretenir avec des habitants sinistrés, des membres des services de secours et des responsables locaux.

Des dégâts majeurs. Ces inondations constituent la pire catastrophe naturelle en Allemagne depuis plus d'un demi-siècle. "Des milliards d'euros sont en jeu", estime Gerd Landsberg, directeur général de l'association allemande des villes et municipalités. En Belgique, "il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues", a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo, en décrétant mardi une journée de deuil national.

Glissement de terrain meurtrier. Un trou béant s'est créé au milieu de la commune d'Erftstadt, près de Cologne, en Allemagne, après un glissement de terrain. Plusieurs personnes ont perdu la vie. Les autorités redoutent désormais que le scénario se répète alors que l'eau continue de s'accumuler sur les champs, tout autour d'Erftstadt. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

19h30 : Mais aujourd'hui, c'est un autre responsable politique allemand qui a fait parler de lui, et pas en bien. Armin Laschet, d'ailleurs pressenti pour succéder à la chancelière allemande, a été filmé en train de rire lors d'une visite aux victimes des inondations. Situé derrière le chef de l'Etat, on le voit sur les images s'esclaffer pendant près de 30 secondes. Regardez :

19h25 : Angela Merkel va se rendre demain après-midi sur les lieux des inondations qui ont dévasté l'ouest de l'Allemagne. La chancelière, qui rentre d'une visite aux États-Unis, ira dans le village "martyre" de Schuld en Rhénanie-Palatinat, en grande partie détruit.

18h43 : Quelqu'un s'est débrouillé pour trouver des couches de vêtements pour enfants, un autre de la nourriture, un autre des réservoirs d'eau potable. En Allemagne, la solidarité s'organise dans les régions les plus touchées par les intempéries. Notre journaliste Sébastien Baer et sur place.

Des réservoirs d'eau potable à Sinzig (Rhénanie-Palatinat) à 3 kilomètres de Bad Bodendorf (Allemagne) le 17 juillet 2021. (Sébastien Baer)


(SEBASTIEN BAER / FRANCEINFO)

18h27 : Le temps demain ? Chaud et beau partout en France.



(MATIN)

(APRES-MIDI)

17h52 : Les inondations en Belgique vues du ciel : un hélicoptère de la Sécurité civile française est parti donner un coup de main dans la vallée de l'Ourthe, dans les Ardennes belges. Voici quelques images des opérations.

16h32 : Heure après heure, le niveau de l'eau redescend en Rhénanie-Palatinat. A Bad Neuenahr-Ahrweiler, où les intempéries ont fait des dizaines de morts, il va maintenant falloir nettoyer. Les photos de ce journaliste du Monde parlent d'elles-mêmes.

16h00 : "Il y a eu deux mètres d'eau partout, raconte un commerçant de Liège à franceinfo, Moi j'ai une boulangerie, je suis sinistré, il n'y a plus rien. Je ne peux pas rouvrir, je ne sais pas ce que je vais faire... Caisse enregistreuse, pétrin, laminoir, four, congélateur, tout est foutu ! Ca fait quarante ans que j'habite à Chênée, ça n'est jamais arrivé." Retrouvez ici le reportage de notre correspondante dans la cité ardente, dévastée par les flots.

14h40 : Le Premier ministre belge Alexander de Croo et la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen, ont visité deux des communes les plus touchées de Belgique.

12h20 : Les violentes inondations en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas laissent derrière elles des scènes de désolation, dont nous compilons dans ce diaporama les images les plus impressionnantes.




(RHEIN-ERFT-KREIS / AFP)



(MAXPPP)




(FRANCOIS WALSCHAERTS / AFP)

12h18 : "En 2021, on a passé la barre des 50% d'augmentation de la concentration en CO2 au-dessus du niveau préindustriel. Cela ne peut pas ne pas avoir de conséquences sur des événements comme ceux que nous voyons maintenant. Ce sont des événements qui se passaient avant, mais pas avec la même intensité. Et ils risquent de se passer malheureusement de plus en plus souvent. Le Giec avait déjà mis en garde le monde il y a 30 ans..."

Pour Jean-Pascal van Ypersele, interrogé au micro de franceinfo, le plan Climat de l'Union européenne est "encore insuffisant" pour changer le cours des choses.

12h20 : Midi ! Votre estomac gargouille, ça doit être votre faim d'actualité !

• De nouvelles mesures entrent en vigueur dès minuit pour les voyageurs non-vaccinés arrivant du Royaume-Uni, du Portugal ou encore de Grèce, avec l'obligation de présenter un test PCR de moins de 24 heures. De nouveaux pays comme la Tunisie rejoignent la liste rouge des pays à risques.

• Tour de vis dans les Pyrénées-Orientales : le préfet annonce la fermeture des bars et restaurants à 23 heures pour freiner le rebond épidémique.

• L'incendie d'un immeuble dans les quartiers nord de Marseille a fait au moins 3 morts et 13 blessés. Les victimes se sont jetées par la fenêtre pour échapper aux flammes.

Le bilan des terribles inondations qui ont frappé l'Allemagne grimpe à 133 morts, annonce la police locale. En Belgique, le bilan s'établit à 20 décès.

11h43 : Le premier ministre belge Alexander de Croo et la présidente de la commission européenne, Ursula Von der Leyen, visitent plusieurs communes durement touchées par les intempéries, dont Pepinster. La télévision flamande propose ce reportage photo montrant l'étendue des dégâts.

11h14 : "On est face à des problèmes qui peuvent se produire naturellement, mais ce qui fait la différence, c'est leur récurrence. Ils surviennent dans tous les pays de la planète. C'est de plus en plus fréquent et de plus en plus intense. On a des raisons de penser que cela peut être l'effet du réchauffement climatique. La planète est empêchée de refroidir. Quand on a une atmosphère plus chaude, on retient plus d'eau."

Hervé Le Treut est intervenu lors du "23 heures" de franceinfo hier.




(FRANCEINFO)

10h12 : @Aider les voisins Détrompez-vous, le président de la République a eu un mot pour nos voisins durement touchés par les intempéries sur son compte Twitter hier.

10h07 : Bonjour FI, je n'ai pas entendu le président Macron évoquer les inondations en Allemagne et en Belgique, ni débloquer des aides. Est-ce que je me trompes ?

09h32 : Le Premier ministre belge Alexander De Croo et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen vont se rendre ce matin dans les communes les plus touchées par la brusque montée des eaux, Rochefort et Pepinster. La Belgique a décrété une journée de deuil national mardi, veille de sa fête nationale.