Parlement catalan : une défaite cuisante pour Mariano Rajoy

Stéphanie Perez se trouve en direct de Barcelone (Espagne) pour commenter la victoire des partis nationalistes lors des élections au Parlement catalan.

FRANCE 2

Ce jeudi 21 décembre, les électeurs catalans ont décidé d'accorder aux partis nationalistes une majorité au Parlement catalan. Une cuisante défaite pour le Premier ministre espagnol. "Mariano Rajoy doit s'exprimer dans un petit peu moins d'une heure. On va voir quelle va être sa réaction. Il fait d'ores et déjà l'objet de très vives critiques en interne. On lui demande maintenant de dialoguer. Il va falloir qu'il force sa nature. Il va falloir qu'il fasse des propositions parce que l'option de la mise sous tutelle de la région catalane n'a pas eu les effets escomptés", analyse Stéphanie Perez, en direct de Barcelone (Espagne).

Un bloc indépendantiste divisé

L'article 155 de la Constitution espagnole devrait continuer d'être appliqué jusqu'à la mise en place du nouveau gouvernement catalan. "Ce n'est pas pour tout de suite parce que le bloc indépendantiste est très divisé. Il va sûrement falloir de longues discussions. Madrid pourrait garder la main sur la région au moins jusqu'au mois de février. Mais cette fois-ci, Mariano Rajoy ne sera plus en position de force", explique la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, à Barcelone, le 19 décembre 2017.
Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy, à Barcelone, le 19 décembre 2017. (JAVIER SORIANO / AFP)