Catalogne : le bras de fer entre Madrid et les indépendantistes a débuté

En direct de Barcelone, Stéphanie Perez revient sur la victoire des indépendantistes aux élections régionales.

France 2

Les indépendantistes catalans jubilent ce lundi 28 septembre après leur victoire aux élections régionales d'hier. Ils permettent de lancer le processus vers l'indépendance de la Catalogne. Le nouveau parlement devrait prendre ses fonctions d'ici le début du mois de novembre. "Et puis, lors de sa session d'investiture, il devrait déclarer officiellement son intention de réclamer l'indépendance à terme", explique Stéphanie Perez, envoyée spéciale à Barcelone.

Madrid campe sur ses positions

Dans un premier temps, les élus vont réfléchir à la création d'institutions et des services publics de ce nouvel État. "Ils sont assez optimistes ces élus, puisqu'ils espèrent aboutir à l'indépendance dans les 18 mois, mais le calendrier reste assez flou et incertain", poursuit la journaliste de France 2.

Du côté de Madrid, "Mariano Rajoy reste très ferme sur ses positions. Il l'a redit aujourd'hui, tant qu'il sera chef du gouvernement, il ne discutera jamais de l'unité de l'Espagne. Le dialogue n'est pas possible avec les sécessionnistes. Pour Madrid, la sécession est tout simplement anticonstitutionnelle, et d'ailleurs une loi va être votée en urgence pour sanctionner ceux qui ne respecteraient pas la constitution", rapporte Stéphanie Perez en direct de Barcelone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des partisans de l\'indépendance de la Catalogne manifestent dans les rues de Barcelone (Espagne), le 11 septembre 2015.
Des partisans de l'indépendance de la Catalogne manifestent dans les rues de Barcelone (Espagne), le 11 septembre 2015. (ALBERT GEA / REUTERS)