Carles Puigdemont : que va-t-il devenir ?

L'ancien président déchu de l'exécutif catalan, Carles Puigdemont, est désormais en Belgique alors que l'Espagne a émis un mandat d'arrêt européen à son encontre, ce vendredi 3 novembre. Le journaliste Valéry Lerouge fait le point sur la situation pour France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce vendredi 3 novembre, alors que l'Espagne a émis un mandat d'arrêt à son encontre, Carles Puigdemont s'est exprimé à la RTBF, la radio-télévision belge francophone. "Ses apparitions sont rarissimes depuis qu'il s'est réfugié ici (à Bruxelles) mais dans cet entretien de 20 minutes, Carles Puigdemont affirme qu'il entend bien rester encore un moment à Bruxelles pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il entend bien se livrer à la 'vraie justice', comprenez la justice belge, et sûrement pas la justice espagnole en qui il n'a plus confiance", explique Valéry Lerouge depuis la capitale belge.

Un candidat à distance aux élections régionales

Le journaliste ajoute que Carles Puigdemont entend aussi "aider ses comparses depuis la capitale européenne pour internationaliser la crise espagnole en traitant au passage la politique de Mariano Rajoy de 'barbare'. Enfin, Carles Puigdemont affirme qu'il est prêt à être candidat aux élections régionales du 21 décembre prochain, convoquées par Madrid. Un candidat à distance, précise-t-il, s'il n'est pas extradé d'ici là.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président catalan, Carles Puidgemont, lors d\'une réunion à Barcelone (Espagne), le 24 octobre 2017.
Le président catalan, Carles Puidgemont, lors d'une réunion à Barcelone (Espagne), le 24 octobre 2017. (MIQUEL LLOP / NURPHOTO / AFP)