Podemos séduit la gauche espagnole

Le parti pourrait créer la surprise, dimanche 24 mai, à l'occasion des élections municipales et régionales.

FRANCE 2

Alors que les Espagnols se rendront aux urnes pour les municipales et les régionales dimanche 24 mai, un parti semble sortir du lot. Podemos, fondé par Pablo Iglesias, pourrait créer la surprise. Son fondateur, âgé de 36 ans, est même devenu une icône de la gauche espagnole. "Donne-moi un baiser Pablo. Avec toi, c'est la victoire du peuple", l'embrasse une dame face à la caméra de France 2.

Lutter contre la corruption

Ce qui plaît dans le discours de ce leader politique, c'est surtout la lutte contre la corruption. "Si vous doutez, si vous n'en pouvez plus des corrompus, des voleurs, des misérables qui vous trompent, les portes sont ouvertes pour le changement", lance Pablo Iglesias à la foule.

Son discours a d'ores et déjà conquis de nombreux Espagnols. "Il représente un vrai changement et la possibilité d'en finir avec les magouilles du PS et des conservateurs", estime une jeune femme. D'autres sont toutefois plus sceptiques : "Podemos, c'est exactement comme les autres partis. Il profite de la crise, il profite des pauvres et des travailleurs."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de Podemos, Pablo Iglesias applaudit la foule lors de la \"marche pour le changement\", à Madrid, samedi 31 janvier 2015. 
Le leader de Podemos, Pablo Iglesias applaudit la foule lors de la "marche pour le changement", à Madrid, samedi 31 janvier 2015.  (TOM GANDOLFINI / AFP)