L'UE menace de sanctions Lisbonne et Madrid

Bruxelles reproche à l'Espagne et au Portugal leurs dérapages budgétaires : 5,1% contre 4,2% pour l'Espagne et 4,4% contre 2,7% pour le Portugal. L'UE ouvre une procédure de sanctions.

France 3

C'est un coup de massue pour l'Espagne, toujours sans gouvernement. Le Portugal parle ce mardi soir d'injustice. Lisbonne a vécu, comme Athènes, un véritable chemin de croix : baisse des salaires et des retraites en contrepartie d'un plan européen d'aides financières. Surtout, malgré une marche forcée pour réduire ses déficits, le Portugal est plombé par ses banques. Le pays a dû débloquer 1,4 milliard d'euros pour recapitaliser une banque importante. Coût total de l'ardoise pour le contribuable portugais : plus de trente milliards en cinq ans.

Rien que des menaces

Même si personne ce soir ne croit sérieusement à une amende de la part de Bruxelles, sanctionner l'élève qui fait des efforts, c'est renforcer les forces populistes et europhobes, analyse Pascal Verdeau, en direct depuis Bruxelles (Belgique). La Commission européenne, pour une fois, devra faire preuve de doigté politique.

Le JT
Les autres sujets du JT