Inflation : l'Espagne va maintenir ses passes ferroviaires gratuits en 2023

Le dispositif, entré en vigueur le 1er septembre, a déjà permis à 1,5 million de personnes d'obtenir un passe ferroviaire gratuit. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La gare de Madrid (Espagne), en février 2022.  (JC MILHET / HANS LUCAS / AFP)

Le gouvernement espagnol a annoncé mardi 4 octobre qu'il allait prolonger en 2023 ses passes ferroviaires gratuits pour les trains régionaux et de banlieue, initialement prévus jusqu'à fin décembre, pour continuer à soutenir le pouvoir d'achat face à la flambée des prix. Ce dispositif, entré en vigueur le 1er septembre, "sera maintenu l'année prochaine", a annoncé la ministre du Budget Maria Jesus Montero lors d'une conférence de presse, précisant avoir prévu une enveloppe de "700 millions" d'euros pour son financement.

Cela va permettre "une économie importante pour les familles", qui continueront d'être protégées "face à l'inflation", et va encourager l'essor d'une "mobilité durable", a insisté le ministère dans un communiqué. Selon la Renfe, compagnie de chemin de fer espagnole, 1,5 million de personnes ont obtenu un passe ferroviaire gratuit depuis le lancement de l'opération début septembre.

Ce chiffre montre que ce dispositif "fonctionne", a souligné la ministre des Transports Raquel Sanchez, disant viser un objectif de deux millions de passes gratuits d'ici la fin de l'année 2022. Cette mesure, qui vise à encourager les Espagnols à prendre les transports en commun au lieu de leur voiture, concerne l'ensemble des trains de proximité dans les grandes villes, comme Madrid, Séville ou Barcelone, ainsi que les trains de moyenne distance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.