Espagne : une mairie installe une table de pique-nique à la place d'un cimetière préhistorique

La méprise est terrible. Les tombes étaient vieilles de plusieurs milliers d'années. Les explications de France 3.

FRANCE 3

À San Cristovo, petit village de Galice en Espagne, une table de pique-nique flambant neuve fait scandale. Le maire a autorisé sa construction sur une zone de ruines archéologiques inestimables. Des pierres tombales datant du néolithique ont ainsi été détruites.

Une plainte est en cours

"C'est un site protégé. Il y a ici un cimetière vieux de 3 000 à 4 000 ans qui doit être préservé", explique Roberto Pena, chef archéologue de la région de Galice. Ce que la municipalité a pris pour de vieux cailloux c'était en fait des tombes collectives préhistoriques...Les habitants du village ne cachent pas leur colère.
Après un an de passivité des autorités administratives, une association écologique a déposé plainte pour attaquer les responsables de cette destruction du patrimoine historique de l'Espagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un tweet du Huffington Post, le 25 août 2015, montrant les tombes néolitiques d\'Ardesende (Galice, Espagne) qui ont été remplacées par une table de pique-nique.
Capture d'écran d'un tweet du Huffington Post, le 25 août 2015, montrant les tombes néolitiques d'Ardesende (Galice, Espagne) qui ont été remplacées par une table de pique-nique. (EL HUFFINGTON POST / TWITTER)