VIDEO. L'armée française en deuil après le crash d'un F-16 en Espagne

Neuf militaires français ont trouvé la mort dans le crash d'un avion militaire en Espagne. Sept d'entre eux faisaient partie de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey.

France 2

Neuf militaires français ont perdu la vie dans l'accident d'un avion militaire F-16. Ils avaient entre 25 et 41 ans. Les deux pilotes et la navigatrice s'apprêtaient à monter dans leur avion. Autour des appareils se trouvaient également six mécaniciens. Certains de ces aviateurs avaient servi en Afghanistan, en Libye ou encore au Mali.

Le ministre de la Défense s'est rendu en Espagne, sur les lieux de l'accident, ce mardi 27 janvier. "Je suis venu aussi saluer les militaires du détachement qui étaient ici pour cet exercice de très haut niveau et qui sont meurtris", a déclaré Jean-Yves Le Drian.

Une journée noire pour l'armée française

Sept de ces neuf victimes venaient de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey, en Meurthe-et-Moselle, où les drapeaux sont restés en berne tout au long de la journée.

Les habitants autour de la base sont en état de choc. "On a des pilotes, des mécanos, des pompiers, des femmes de militaires, on est touchés", confie une commerçante. Pour l'armée française, c'est l'une des journées les plus noires depuis l'embuscade d'Uzbin en Afghanistan, qui avait fait dix morts en 2008.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Yves Le Drian, le 4 novembre 2014 lors d\'une visite à Kuala Lumpur (Malaisie).
Jean-Yves Le Drian, le 4 novembre 2014 lors d'une visite à Kuala Lumpur (Malaisie). (MOHD RASFAN / AFP)