Terrorisme : l'Espagne en lutte contre la radicalisation.

Depuis les attentats de Madrid en 2004, l'Espagne s'est lancé dans une lutte contre le djihadisme et les réseaux de radicalisation. 

Voir la vidéo
FRANCETV INFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plus d'une décennie de lutte contre le djihadisme. Après les attentats de Madrid en 2004, l'Espagne a renforcé sa lutte contre le djihadisme en se concentrant sur les réseaux de radicalisation. Mais depuis 2013, le visage du djihadisme a bien changé. Avec l'arrivée des réseaux sociaux, l'État islamique touche un public plus large (femmes, musulmans convertis...) et la radicalisation est plus rapide. Entre 2013 et 2015, la moitié des interpellés était de nationalité espagnole.

Une lutte qui porte ses fruits

L'Espagne a également réformé son code pénal en 2010 et 2015 en matière de terrorisme : la collaboration, la captation et l'endoctrinement sont devenus des délits. Ces mesures ont porté leurs fruits : seuls 200 Espagnols ont rejoint Daech en Irak et en Syrie contre 700 Français. Depuis 2004, près de 800 suspects ont été arrêtés.

Des policiers sur les lieux de l\'attentat survenu à Cambrils (Espagne), le 18 août 2017.
Des policiers sur les lieux de l'attentat survenu à Cambrils (Espagne), le 18 août 2017. (REUTERS)